Marseille, Massilia, Massalia… d’où vient ton nom ?

Marseille est la plus ancienne ville de France : fondée vers -600 par des Grecs de Phocée. Ses habitants sont les Massaliotes. Aujourd’hui, on appelle encore Marseille la cité phocéenne. Romaine, son nom devient Massilia.

Son nom seul suffit à nous baigner de son accent chantant et de son air marin.

Mais d’où vient donc ce nom ? 

Massalia, en grec, ou la cité que l’on retrouve chez Astérix écrit Massilia (son nom latin) ne répond à aucune étymologie très précise. D’aucuns pensent que son nom dériverait de l’épisode qui l’a créé : lorsque les Phocéens abordèrent les côtes, ces derniers jetèrent à un pêcheur qui se trouvait sur la plage une corde pour attacher leurs navires. De cet épisode serait ainsi né le nom de Massalia, contraction de deux mots grecs : «lier» et «pêcheur».

D’autres ont avancé que le nom de la cité serait en réalité une référence à Mas Salyorum, endroit où se tenaient avant la future cité gauloise, les cabanes de pêcheurs Salyens.

Prudence toutefois sur l’anecdote! Augustin Fabre précise qu’il serait en effet difficile voire hasardeux de faire dériver la terminaison de Massalia avec un nom comme Salyens qui s’écrit en grec Salues.

Aussi a-t-on pensé que le radical devait venir du mot als «la mer», terme qui s’employait également pour désigner des «habitations maritimes» ou des «ports de mer», indique le Bulletin universel des sciences et de l’industrie de Marseille. Mais qu’en est-il alors de son «r»? Si certains ont imaginé qu’il provenait d’un rapprochement avec le nom de Marcellus, l’un de ses gouverneurs romains, le mystère demeure.

Mais comment prononce-t-on ce nom à l’étranger ? 

Il y a d’abord les pays qui ont gardé tout simplement Marseille (avec des nuances de prononciation parfois). C’est le cas en Allemagne même si pendant longtemps Marseille se disait Massilien. Les pays anglo-saxons font de même mais en Amérique du Nord, ils rajoutent régulièrement un «s» final : Marseilles.

Ils ont également choisi de conserver le terme Marseille : les Scandinaves en général, les Islandais, Croates, Bosniaques, Slovènes, Albanais, Hongrois, Tchèques, Slovaques, Estoniens, Hollandais et Flamands, Indonésiens ou autres Vietnamiens…

Dans les pays de langues latines les appellations différent tout en étant assez voisines. Ainsi en italien, la cité phocéenne s’appelle Marsiglia, en espagnol ou en catalan Marsella, en portugais Marselha, en roumain Marsilia.

Plus loin, les graphies s’adaptent souvent à l’alphabet local. Et dans nos régions françaises, ce sera Marseilla en basque, Marsilha, en breton ou encore Marseglia en corse.

Pour plus de détails, contactez nous.

Article précédent
La Chandeleur à Marseille
Article suivant
La nouvelle brasserie du Palais de la Bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu